Bien conserver la récolte est d’une importance capitale pour un agriculteur. Cela représente de nombreux avantages pour ce dernier car il a la possibilité d’utiliser sa marchandise comme il le souhaite. Pour ce faire, il a besoin de bons équipements pour le stockage de la récolte. Tout dépend bien évidemment du budget qu’il réserve à cet effet.

Qu’entend-on par stockage en sacs ?

Après avoir traité convenablement les grains, un agriculteur doit penser à leur conservation. La méthode la plus pratique demeure le stockage en sacs. Les équipements pour le stockage de la récolte ne sont pas complexes grâce à cette solution. Il suffit en effet de choisir des sacs en matière plastique ou en fibre végétale. Pour la suite, il ne restera plus qu’à placer les sacs dans un endroit adéquat, tout en les empilant. C’est un moyen de stockage qu’on remarque rarement en pays développé. Par contre, il est très prisé dans les pays en voie de développement car le transport des marchandises est nettement plus facile.

Le stockage en plein air

C’est un système de stockage qui ne requiert pas de grandes constructions, car, comme son nom l’indique, il est en plein air. Il est réservé aux agriculteurs qui ne conservent pas leur récolte pendant de longues durées. Les équipements pour le stockage de la récolte se résument alors à une création de plates-formes. Il peut s’agir du stockage en pyramide qui consiste à fabriquer des plates-formes pour empêcher les termites d’attaquer les sacs et pour éviter que les grains soient humides à nouveau. Il est essentiel dans ce cas de bien choisir les lieux sans oublier de vérifier l’évacuation des eaux de pluie. On peut également miser sur le stockage en silos souples qui se distingue du stockage en pyramides par le renforcement de la sécurité des sacs. Le silo permet de protéger la récolte contre les rongeurs.

Le stockage en vrac

C’est une méthode qui vise à stocker les grains, sans utiliser d’emballage. Les équipements pour le stockage de la récolte sont donc plus concentrés sur la construction de structures adaptées. Ainsi, les agriculteurs ont deux options, soit, ils adoptent des cellules en faible capacité, soit ils choisissent des silos de forte capacité. La première option est plutôt dédiée au stockage à la ferme. Quant à la seconde, elle est réservée pour le stockage industriel ou commercial. Elle requiert alors de grandes constructions et des installations complexes.