Les matériels agricoles peuvent tomber en panne. Pour leur réparation ou encore leur entretien, une entreprise de travaux agricoles engage un mécanicien. Ce spécialiste est surtout sollicité durant la période de récoltes. Il favorisera l’accomplissement des travaux, en veillant sur la maintenance des matériels agricoles.

Quelles formations suivre pour assurer le métier ?

La maintenance des matériels agricoles est un métier exercé par un titulaire de Bac Pro. Le candidat poursuit alors une formation qui dure trois ans après la classe de troisième pour obtenir le diplôme. Certaines écoles demandent quelques conditions d’entrée : 3ème des collèges, CFP, AFPA, CLIPA AGRI, CLIPA EN, CPA EN, SEGPA. Les études sont bien organisées et se divisent en deux : enseignement général et enseignement professionnel.

Quels sont les objectifs ?

En recevant son diplôme, l’étudiant se chargera de la maintenance des matériels agricoles ainsi que de l’entretien des tracteurs. Ses objectifs sont alors multiples :
– Capacité d’intervention et bonne organisation ;
– Aptitude à vérifier l’état des matériels agricoles, à effectuer des réglages ;
– Réaliser des démontages ou bien des remontages des matériels ;
– Pouvoir détecter et changer les pièces défectueuses ;
– Rédiger un bon compte-rendu ;
– Entrer en contact direct avec le client ;
– Maîtriser toutes les réglementations.

Quels sont les débouchés professionnels ?

Etre titulaire de Bac pro en maintenance des matériels agricoles permet de disposer de divers débouchés professionnels :
– Sous le contrôle d’un chef d’atelier, il planifie toutes les interventions sur les matériels agricoles, cela peut s’agir d’entretien, d’adaptation ou de réparation. Il s’occupe également de l’établissement de diagnostic sans oublier l’estimation du tarif de l’intervention. Il indique tous les outils nécessaires. Il détermine en même temps le personnel qui s’active ;
– Il ne sera pas uniquement en charge des activités techniques, il joue également un rôle important dans la gestion des stocks et dans la commande de pièce. Pour un travail au sein d’un prestataire de services agricoles, le mécanicien participe aussi à différentes activités commerciales ;
– Face à l’évolution de la technologie, les matériels agricoles se développent et demandent une forte qualification pour les diverses interventions. Les mécaniciens dotés de forte compétence peuvent donc travailler pour diverses organisations : constructeur, distributeur, concessionnaire, entreprise de vente, maintenance ou location de matériels agricoles, etc.
Avec tous ces débouchés disponibles, difficile de ne pas s’intéresser à une inscription dans une école pour obtenir un bac pro en maintenance des matériels agricoles.