minéraux pour bovins

En parlant de l’alimentation bovine, l’on a tendance à ne considérer que les matières organiques (protéines, glucides, lipides). Cependant, il ne faut pas oublier que l’eau, les vitamines et les sels minéraux jouent également des rôles très importants. Dans cette optique, il faut particulièrement s’intéresser aux minéraux en ce qui concerne les aliments des bovins.

Les minéraux : leurs effets et les risques en cas de carence

Toutes les catégories de nutriment ont un rôle particulier à jouer dans l’élevage. Bien que l’on mette souvent l’accent sur les matières organiques, les minéraux ont également un impact des plus importants sur la santé de vos animaux. Parmi les minéraux, il en existe 4 qui doivent être particulièrement mis en exergue.

Le calcium est l’un des principaux minéraux pour bovins, si vous élevez des vaches laitières. Il intervient dans la formation et la solidité du squelette, il régule également la fonction musculaire. Pour une vache laitière, le calcium joue aussi principalement dans la production du lait. La carence en ce minéral entraîne la fièvre du lait, peut faire boiter votre vache et même provoquer des fractures.

Le phosphore est un minéral dont les fonctions se rapprochent du calcium. En effet, il entre également dans le squelette et la production du lait. De plus, il garantit le métabolisme énergétique et se présente donc comme un des minéraux importants dans la croissance des bovidés. Son déséquilibre produit une baisse fertilité et de production, la croissance de l’animal est également affectée. Si la carence en potassium est combinée à une carence en sodium, elle peut provoquer une baisse du TB et l’acidose. Les rôles du sodium, quant à lui, touchent les influx (nerveux, musculaires et sanguins).

En ce qui concerne le magnésium, il stabilise le métabolisme énergétique ainsi que la fonction musculaire. La mise à l’herbe peut être difficile en cas de carence en magnésium. C’est pour cela qu’aucun minéral ne doit être négligé, rendez-vous sur ce site pour trouver les compléments nutritifs bovins.

Choisir une alimentation riche en minéraux

Il est important d’intégrer certains aliments dans la nutrition des animaux afin d’assurer un apport suffisant en minéraux pour porcs, vaches, ou autre, selon votre élevage. Pour un meilleur apport en calcium, il faut privilégier les légumineuses tels les trèfles, les tiges de haricots ou de pois. Vous pouvez aussi choisir les crucifères tels les choux, les cressons ou le colza fourrager. Pour le phosphore, il est simple à trouver, car il est principalement présent dans les céréales. Sa concentration dépend donc de la préparation de votre fourrage. Il en va de même pour le sodium, ajouter un peu du sel à l’alimentation règle le problème. Toutefois, il faut faire attention, car l’excès de sel attaque les reins, cause une intoxication, et entraîne la mort de l’animal. Le magnésium est plus difficile à trouver, il s’agit de l’un des minéraux pour volailles, pour bovins et pour porcins qui exigent un apport continu.

Pourquoi les compléments nutritifs sont devenus indispensables

Pour un éleveur consciencieux, l’utilisation de compléments nutritifs bovins est devenue une nécessité. Cependant, cette concentration ne tend pas à augmenter dans les aliments des bovins, au contraire elle tend à baisser. En effet, l’appauvrissement du sol résulte en des cultures moins riches en oligoéléments. Ainsi, le changement de fertilisant, le lessivage des sols en raison des fortes pluies devenues fréquentes et une teneur plus élevée en manganèse réduisent la capacité d’absorption d’oligoélément par les cultures. Et ces  cultures servent à la production de fourrage pour les animaux d’élevage. C’est pour ces raisons qu’il est important d’introduire des compléments nutritifs pour combler les déficits de la simple alimentation.