Production de maïs

Il a été constaté que le prix chute souvent sur le marché des produits agricoles, il est donc nécessaire de connaître les moyens pour éviter les pertes à cause des imprévus de marché notamment sur la production de maïs. Vous pouvez transférer les risques et recourir à des comparateurs agricoles en ligne qui sont gratuits, mais une commission sera prise par le site sur chaque transaction.

Vente de maïs : s’adresser à un comparateur agricole

Le maïs fait partie des céréales les plus utilisées dans le monde, il est surtout cultivé principalement pour ses grains. Ces derniers sont destinés pour l’alimentation humaine ou animale, le maïs est également utilisé pour la semoulerie et dans les industries de l’amidon. Le choix du mode de commercialisation est une étape très importante pour les agriculteurs de maïs, pour cela il existe plusieurs options grâce à l’abondance des circuits proposés par le commerce libéralisé. Ils peuvent donc se fier à un comparateur agricole en ligne, une plateforme qui est ouverte pour les exploitants agricoles afin qu’ils puissent s’approvisionner ou vendre leurs céréales, cliquez ici pour plus d’infos. La plateforme fonctionne comme les autres comparateurs de prix en ligne dans d’autres domaines tels que l’hôtellerie, les assurances, les voyages… Cette solution bouscule les habitudes dans le domaine de négoce de céréale dans le but d’améliorer la qualité de vie des agriculteurs en leur proposant un gain considérablement élevé. Pour faire une transaction, il suffit d’entrer son code postal sur le site afin de recevoir les résultats de comparaison des différentes propositions des négociants.  

Vente de maïs aux consommateurs, aux commerçants détaillants, aux industries

Selon la quantité de maïs produit par l’agriculteur, il peut choisir de vendre directement ses produits à un commerçant-détaillant urbain ou directement aux consommateurs en ville. L’inconvénient de ces méthodes c’est qu’elles sont plutôt destinées pour ceux qui ont une faible production de maïs, de plus le producteur est obligé de se déplacer dans des villes pour liquider ses produits, pour cela il devra donc supporter divers frais (séjour, transport…). Toutefois, les agriculteurs peuvent aussi attendre le passage des collecteurs pour éviter les frais de déplacement, mais les prix qu’ils pratiquent sont généralement très bas. Si vous souhaitez fournir des matières premières aux industries, vous devez respecter certaines conditions commerciales, vous devez livrer la quantité demandée de produits à temps, des normes sont exigées pour la propreté et le taux de l’humidité de vos produits. Vous devez donc fournir des maïs de bonne qualité. Ainsi, les agriculteurs peuvent également s’adresser aux industries de fabrication de produits à base de maïs comme la farine ou les aliments pour bétails pour leur approvisionner en maïs.

Stratégie de commercialisation de maïs

Pour réussir la vente de ses maïs, il est indispensable de bien se préparer dès le semi et prendre en considérations les risques de l’exploitation. Vous devez donc prendre en considération les variations importantes des cours du maïs au quotidien afin de prendre les mesures nécessaires. Pour ce faire, il faut mettre en place une stratégie de commercialisation, vous devez repérer les bons moments pour vendre et éviter les baisses de tarif ou encore déléguer les tâches aux coopératives existantes pour éviter tous les risques. Mis à part le choix de commercialisation, le calcul du coût de production est aussi une phase importante pour bien vendre ses produits. Avant de fixer votre prix, vous devez vous référer du prix réel sur le marché. Les acteurs dans le secteur de production doivent toujours s’informer sur le marché du produit en question. Dans le cas de la production de maïs, un suivi des exportateurs et de grands producteurs ainsi que les niveaux de stocks doivent être faits.