culture biologique

Vers le début du 20ème siècle, de nombreux travailleurs dans le secteur agricole ont repensé à l’amélioration de la production des ressources nécessaires, pour les humains et les animaux ainsi que le mode de production agricole, de façon écologique. Cette façon écologique de production consiste à protéger l’environnement pour favoriser le développement rural durable. Pour ce faire, il faut produire en préservant les ressources naturelles (eaux, airs…), garder le bien-être des animaux : avoir un circuit extérieur sur une surface aérée et largement suffisante pour le nombre du troupeau…, et également nourrir les animaux et les hommes par des produits issus d’une culture biologique. Ces cultures biologiques vont aboutir à la production biologique des aliments pour les hommes et pour les animaux. Il y a beaucoup d’avantage à la production biologique par l’agriculture bio.

Comment se pratique la culture biologique ?

Pour faire une culture biologique, en premier lieu il faut des semences sélectionnées. Ces semences doivent être résistantes aux maladies en vue d’une culture écologique sans nécessité d’application de pesticides. Ensuite, il faut des techniques particulières comme la rotation des cultures. Ce procédé annulera le besoin d’utiliser de l’engrais chimique. Pour le désherbage, utiliser des méthodes mécaniques comme le travail des sols, paillage… Et enfin contre les nuisibles, utiliser des pièges surtout pour les fruits qui sont sucrés et qui attirent les mouches. L’utilisation de pièges à mouche est fortement recommandée, voir culture-biologique.com

Comment faire des productions biologiques ?

Pour les produits non transformés, on parle de production biologique pour les aliments issus d’une culture ou d’un élevage biologique. Ces produits sont les matières premières pour les alimentations des animaux et alimentations humaines produites de façon biologique.

Pour les produits transformés, l’utilisation de colorants, d’arômes chimiques de synthèses, et d’exhausteurs de goûts est exclus. Les additifs alimentaires autorisés strictement contrôlés. L’ajout de vitamines, de minéraux et aussi d’autres produits sont prohibés.

Les avantages de l’agriculture biologique et de la production biologique

Malgré le coût assez élevé de production, difficulté d’adaptation et le rendement réduit pour produire bio, faire une agriculture bio et des productions biologiques ont beaucoup d’avantage sur la santé des consommateurs, car il y a moins de résidus nocifs, sur l’environnement et pour la planète.  

D’abord, l’alimentation issue d’une agriculture biologique diminue le risque d’apparition d’un cancer étant donné qu’il y a moins de résidus de pesticides, moins de résidus d’engrais chimiques limitant ainsi les effets dits « effets cocktails de produits chimiques ». Comme les effets des éléments chimiques sur les organes restent difficiles à déterminer, les effets synergiques des mélanges sont encore des mystères.

De plus les produits obtenus à partir d’une production biologique sont riches en termes de nutriments car la façon dont ils ont été produits respecte des valeurs spécifiques basées sur des fondements moraux, écologiques et c’est une alternative à la production conventionnelle.

Egalement, et pas le moindre, l’agriculture biologique est écologique c’est-à-dire respecte l’environnement. La diminution voire l’absence d’utilisation d’engrais chimique et de pesticides réduit la charge d’élément nocif dans les eaux après filtration et dans l’air après évaporation.