approvisionnement en eau pour le bétail

Les animaux d’élevage ont des besoins en eau importants et doivent pouvoir s’abreuver à tout moment sur demande. En effet, les besoins physiologiques hydriques aident à maintenir la température interne des animaux, à absorber les aliments et les nutriments, à digérer et à éliminer les déchets. Pour autant, la qualité de l’eau doit être au rendez-vous, surtout pour les jeunes bêtes. Retrouvez une présentation des systèmes d’abreuvoirs pour bovins et autres bétails.

Les abreuvements en intérieur pour le bétail

Parce que l’eau constitue 80 % du volume du sang, les apports hydriques pour les animaux d’élevage doivent être importants. Pour le bétail sous bâtiment, on trouve trois types de réservoirs, collectifs à modèle constant avec bacs uniques, en double accès ou à poussoir pour distribuer de l’eau à la demande.
Il existe également un système d’abreuvement des bovins de grande capacité pouvant accueillir jusqu’à 14 bovins imposants en même temps. Ces bacs peuvent contenir jusqu’à 400 litres.
Vous devez veiller aux variations de températures dans les étables ou les écuries. En effet, vos abreuvoirs pour bovins doivent pouvoir fonctionner quels que soient les degrés Celsius. Pour ce faire, les abreuvoirs chauffants ou les modèles isothermes offrent une protection efficace contre le gel ou les fortes chaleurs.
Pour économiser l’eau, un système de récupération en sortie de pré-refroidisseur de lait permet de fournir des points d’eau tièdes au cheptel à l’issue de la traite. Pour les ovins, caprins et porcins nécessitant des volumes d’eau moins importants, l’installation d’abreuvoirs muraux spécifiques est plus indiquée. Les animaux en stabulation, quant à eux, nécessitent des points d’eau facilement accessibles. En utilisant une trémie d’alimentation, ils accèdent aux éléments nutritifs et hydriques sur un seul équipement.

Les approvisionnements d’eau en extérieur

Pour les besoins en eau en plein air, les contenants doivent pouvoir s’adapter au nombre d’animaux dans le troupeau ainsi qu’aux conditions climatiques. Pour les pâturages ou les paddocks, des abreuvoirs en plastique peuvent être proposés à un très petit nombre d’animaux. Les bacs en polyéthylène ou en inox, quant à eux, permettent d’assurer la fourniture de gros volumes, de 600 l jusqu’à 1500 l. Équipés de flotteurs, ils évitent tout débordement et approvisionnent le réservoir régulièrement. Un grand nombre de bacs est conçu en version antigel, isotherme ou résistant aux UV.
Pour les sites isolés, la pose de citernes de grande contenance permet d’alimenter les espaces non pourvus de points d’eau. Afin de les protéger des variations de températures, des filets de protection de type silonet permettent d’isoler les cuves en plein air.
Il existe également des solutions solaires autonomes : alimentées par une batterie rechargée par un panneau solaire, elles sont indiquées pour maintenir le volume d’eau de façon constante dans le réservoir.

Les abreuvoirs pour les bovins et autres bétails en période de naissance

Les bêtes d’élevage méritent une attention particulière en période de maternité, de post-sevrage ou en phase d’engraissement. En effet, la contamination par des souillures peut avoir des conséquences préjudiciables et il est important de respecter des règles d’hygiène. Pour ce faire, les systèmes d’abreuvement des bovins doivent proposer un renouvellement d’eau régulier. Dans le cas contraire, l’appareil doit pouvoir procurer de l’eau à la demande. Pour les porcelets ou les veaux de boucherie, des bols équipés de système anti-lapage peuvent être utilisés.
Quant aux abreuvoirs sucettes, ils fonctionnent par pression. La consommation est ainsi optimisée et régulée à chaque visite d’une femelle en gestation ou d’un jeune animal. Pour les troupeaux en plein air, des pompes de prairies sont particulièrement indiquées pour les vaches allaitantes et leurs petits.
Pour ce qui est de l’abreuvement des truies et des porcelets, l’usage de mouilleurs évite les blessures sur les animaux. Ils sont activés grâce à une pression très souple.

Les points de vigilance pour les installations

Quels que soient les animaux de l’élevage, vous devez veiller à installer les points d’eau de façon à ce que les bêtes y accèdent sans stress et à n’importe quel moment.
Aussi, pour éviter toute gêne de circulation, une alimentation en eau en nombre suffisant et relativement espacée est indispensable. Les réservoirs installés en extérieur doivent être placés tous les 10 mètres pour du gros bétail. Les animaux en stabulation nécessitent des sources d’eau à une distance maximale de 20 m. Vous devez identifier notamment les animaux dominants et dominés pour permettre à ces derniers d’accéder à l’abreuvoir pour bovins.
De même, il vous faudra évaluer la hauteur adéquate de pose : ni trop haute pour éviter le lapage et le gaspillage d’eau, ni trop basse pour éviter les contaminations par les bouses.
Les abreuvoirs plastiques devront être ancrés au sol pour éviter qu’ils ne soient renversés ou déplacés. Enfin, en hiver, une purge des bacs est indiquée. Les systèmes d’abreuvement pour bovins sont à nettoyer une fois par semaine pour garantir l’hygiène nécessaire à votre cheptel.