le piégeage

La technologie offre maintenant une large possibilité pour vous aider à vous occuper des espèces qui vous évitent de dormir la nuit ou qui détruisent votre entourage. Pour ce faire, il vous suffit de connaître les pièges essentiels qui vous sont adaptés. Le piégeage diffère d’une espèce à une autre, sans parler de sa taille et de l’endroit qu’elle préfère occuper. 

Piégeage et sécurité

Même si vous n’êtes pas un piégeur agréé, des espèces comme le rat musqué ou le ragondin peuvent faire l’objet d’un piégeage. Vous n’aurez besoin que d’une simple déclaration provenant de la mairie de la commune où vous voulez déposer les pièges. L’invasion de ces animaux engendre des problèmes non négligeables pour votre maison et son entourage, et il peuvent même vous empêcher de dormir la nuit. Des dégâts assez importants comme la destruction des cours d’eau par effondrement des berges, ou même des problèmes au niveau des réseaux de drainage qui vont connaître des dysfonctionnements peuvent également survenir. Mais vous aurez besoin d’une délégation écrite pour le droit de destruction provenant du propriétaire ou du fermier. 

Pour vos outils de piégeage, vous n’aurez droit qu’à des pièges de première catégorie. Comme les cages pièges ou les autres boîtes à fauves qui capturent l’animal vivant. Mais il existe aussi les piégeages des espèces invasivesen les tuant, ce qui n’est pas très écologique et pas recommandé du tout, car il est question d’animaux. 

Méthode de capture pour les espèces invasives

Vous vous demandez sûrement quel processus de capture suivre pour les rongeurs d’eau douce. Les espèces invasives les plus dévastatrices sont le ragondin et le rat musqué. Plusieurs méthodes de capture existent pour y parvenir, mais les gens préfèrent empoisonner ces animaux destructeurs, c’est la plus utilisée. Mais il est primordial de connaître que dans certains pays, l’élimination des animaux à fourrure est interdite, comme au Canada. L’élimination est considérée comme un acte illégal, contrairement aux pays européens. De ce fait, déposer des nourritures empoisonnées un peu partout au bon endroit est possible. Vous ne pouvez pas en mettre partout, car les animaux domestiques tels que les chiens et les chats peuvent en être victimes si le piège est placé au mauvais endroit. 

Vous devez avoir recours aux pièges pour capturer les animaux nuisibles, morts ou vivants. Il faut quand même penser que lorsque vous tuez ces animaux destructeurs, d’autres peuvent venir envahir leur place, c’est le cycle de l’habitat. Alors, pour que vous vous débarrassiez des espèces nuisibles, vous pouvez utiliser un piège connecté qui vous facilitera la gestion à distance. Mais vous pouvez aussi éviter l’arrivée d’autres espèces en supprimant la végétation aquatique en posant un grillage dans les berges qui vont les empêcher d’y entrer ou de concevoir un nouveau terrier. Mais pour faciliter la gestion à distance, vous aurez besoin d’une installation de piège à nuisible.

Méthode d’inversion d’habitation

Dans cette méthode, il faut rendre les eaux douces inhabitables pour les espèces nuisibles. Les rongeurs sont attirés par les plans d’eau. Il y aura alors des problèmes et des dégâts au niveau des digues, des étangs et des berges. De ce fait, vous devez vérifier s’ils sont présents et s’il n’y en a pas.

Pour cela, il faut commencer par diminuer, ou même tuer, les plantes qui leur servent de nourriture, comme les nénuphars et les quenouilles… Ensuite, pensez à un système d’aération qui va permettre de faire circuler l’eau verticale au dessus de votre plan d’eau qui va gêner ces espèces nuisibles. Ces espèces d’eau douce préfèrent les eaux profondes. Alors, essayez de prévoir un creusement n’allant pas plus de 2 à 4 pieds. Ces méthodes permettent de repousser les espèces invasives pour qu’elles n’arrivent pas dans votre entourage et ainsi limiter les dégâts qu’elles sont capables d’engendrer. 

Des signes distinctifs existent pour savoir si elles sont dans les points d’eau. La couleur de l’eau devient brunâtre il y a augmentation de turbidité de l’eau (ou eau trouble). Vous pouvez remarquer des morceaux de plantes aquatiques en surface et sur les roches : des excréments ; dans les boues : des traces de pas. Elles sont détectables auprès des berges où elles se nourrissent ou y nagent. L’eau peut même baisser de 30 cm ou même plus, par exemple, et si vous constatez que c’est inhabituel, elles sont peut-être dans les parages, mais sont bien cachées.

Les dégâts engendrés par les espèces invasives

Elles sont néfastes pour la stabilité des points d’eau comme les berges et les digues. Des maladies provenant de la consommation de ces eaux peuvent affecter les hommes. Parce que, notamment, les espèces invasives sont porteuses de parasites, tels que la cryptosporidie et les gardasses. Ces rongeurs nuisibles peuvent être à l’origine de maladies graves, comme des maladies de sanglante à part les diarrhées sanglantes. C’est pourquoi il faut prendre des précautions pour s’en débarrasser.

À part les maladies et les dégâts qu’elles laissent autour d’elles, ces dernières portent bien leur nom de « nuisibles », car leur piégeage est autorisé. C’est seulement l’élimination qui est interdite dans certains pays. Elles détruisent les zones d’eau les plus nécessaires pour les humains, comme les berges et les digues, mais elles peuvent aller jusqu’aux cultures et aux plantations.

Pour éviter leur reproduction, en empêchant leur accouplement avec les femelles de peur qu’elles ne s’accroissent, vous pouvez installer rapidement des pièges en les capturant. Certaines espèces, comme le rat musqué, peuvent aussi détruire les plantes aquatiques, où elles construisent leur habitation et les utilisent comme nourriture. À part le terrier qu’elles creusent, cette construction s’appelle « hutte ». Généralement, les espèces invasives les plus connues sont les rats musqués et le ragondin. Mais vous pouvez en trouver d’autres qui peuvent être attrapées de la même façon que ceux-ci. Elles sont très dangereuses pour l’environnement et pour l’homme quand elles envahissent l’espace. Elles polluent l’eau et apportent des maladies graves. Donc, n’attendez plus et trouvez le piège idéal pour les capturer et, pourquoi pas, les placer dans des lieux réservés après leur piégeage où leurs dégâts n’affectent personne ! Cependant, sauvez votre entourage et votre vie.